Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ECLAIR Rosa Parks

Connexion à Pronote, Sacoche et à Esidoc (portail du CDI)

PRONOTE-EspaceEleves.png

pronote-espaceparents.png

logo_grand.gif

esidoc_logo

Réfléchir sur les migrations entre citoyens

5b2c497b8d6c9113148b4582.jpg

Devant une centaine de citoyens attentifs, Juliette, élève à Rosa-Parks, intervient sur le thème des migrations. 

------------------------------------------------------------------

Hier, le collège Rosa-Parks a accueilli une assemblée plénière organisée par l’Université du citoyen. Le thème, les migrations, a beaucoup rassemblé.

-------------------------------------------------------------------

Nous sommes quinze professionnels, dans les CCAS, au conseil départemental, et ailleurs. Ici, pas de chef. Nous essayons simplement de donner la parole aux gens, parce que nous considérons que chacun a son mot à dire. Chaque habitant, par son vécu, a une expertise, des ressources. Michel Martin, enseignant à la retraite, parle du rôle de l’université castelroussine du citoyen, dont il est membre. 

Collégiens et adultes tous acteurs des débats

Pour permettre à chacun de s’exprimer, l’université organise trois assemblées plénières par an sur un thème précis. Hier, dans l’enceinte du collège Rosa-Parks, une centaine de personnes ont échangé sur le thème des migrations. « Ce matin, les participants ont été invités à se réunir en ateliers de discussions. Tout le monde est mélangé, adultes comme collégiens. Les échanges se divisent en quatre points : le constat, l’analyse, les questions et enfin les propositions. Cet après-midi, retour en grand groupe avec la restitution de ce qu’il s’est dit le matin. » 

Parmi les jeunes participants, une quinzaine de collégiens de Rosa-Parks, et sept élèves de quatrième et de cinquième venus du collège de Beaulieu, accompagné par M. Navarro, leur professeur : « Bon nombre de nos élèves sont issus de l’immigration. C’est donc un thème important auquel ils s’intéressent beaucoup. On voit qu’il existe pas mal de préjugés, d’erreurs sur la question. Venir ici, être acteur d’un débat, c’est super pour eux. » 

Ainsi, plusieurs intervenants ont pu prendre la parole. Des personnes ressources d’abord, qui connaissent de près le sujet, puis des citoyens. Après le témoignage, entre autres, d’un couple franco-péruvien, Juliette, en quatrième à Rosa-Parks, a exprimé le travail de son groupe du matin sur les migrations. Avec ses mots : « Il ne faut pas croire que c’est facile de partir de son pays. Partir, c’est courageux. On quitte ses amis, sa famille, ses repères. Un départ est plus contraint que choisi ». 

Une journée aboutie et une belle satisfaction pour l’Université du citoyen : « On a même dû refuser du monde, preuve que les gens aiment parler et trouver ensemble des solutions, souligne Michel Martin. L’accueil de collège Rosa-Parks a aussi été exceptionnel. »

La prochaine assemblée plénière, troisième et dernière de l’année, aura lieu le 23 novembre, sur le thème de l’orientation sexuelle. 

Article NR du 22/06/2018

Le réseau prioritaire à l’unisson

chorale_2018.jpg

Le concert était le résultat d’une année de travail pour près de trois cents élèves. © Photo NR

Quelque trois cent vingt élèves du Réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP +) et de Rosa-Parks constituaient la chorale qui se produisait, jeudi dernier, dans la cour du collège. Tous les élèves, depuis le CE1 jusqu’à la 6e, participaient à cet événement mis en place avec le Conservatoire de Châteauroux et auquel assistaient sept cents personnes environ. Familles et enseignants étaient ainsi réunis, en présence notamment de Pierre-François Gachet et de François Canel, inspecteurs académique de l’Éducation nationale ; Grégory Doussot, principal du collège Rosa-Parks, et autres directeurs d’écoles concernées. Une quinzaine de chansons étaient magnifiquement interprétées par les élèves sous la conduite de Denis Reignoux, du conservatoire, chargé de l’éducation musicale.

Article de la Nouvelle République du 05/06/2018

Collégiens en immersion au CFA BTP

5ae90b09c96cfbf26c8b459f.jpg

Autour de Jean-Paul Zot, formateur en maçonnerie les collégiens découvrent les produits utilisés dans cette branche d’activité. © Photo NR


Le CFA BTP, dirigé par Sylvie Bots, accueillait, la semaine dernière, onze collégiens de Châteauroux venus observer, se renseigner et pratiquer des métiers du bâtiment. Élèves de 3e au collège Rosa-Parks, La Fayette, Colbert et Jean-Monnet, ils ont découvert ce que recouvrent la maçonnerie, le carrelage, la serrurerie, la menuiserie et la plomberie.

« Ce stage, précise Sébastien Réty, directeur du dispositif de réussite éducative à la Ville, permet de sensibiliser les jeunes au monde de l’entreprise. Échanger avec les différents formateurs, pratiquer en manipulant les divers produits, apportent un éclaircissement sur tel ou tel métier. Une façon, peut-être, de s’y projeter ! » Trouver sa voie, trouver la bonne orientation, autant d’interrogations pour les collégiens et leur famille. L’aide à l’orientation professionnelle, proposée aux parents, favorise l’implication de ces derniers et la motivation des élèves. « C’est tout l’enjeu d’une telle action, souligne Sylve Bots. A l’issue de cette opération, on note toujours des contrats d’apprentissage. »

Rosa-Parks : mille jeunes crossmen

5ae2736f459a4540338b45ac.jpg 

Un des nombreux départs donnés pour la bonne cause. © Photo NR 


L’événement est désormais traditionnel et est toujours marqué par une joyeuse ambiance. Mercredi matin, le cross du collège Rosa-Parks, qui a réuni les enfants de toutes les écoles du secteur, a compté un millier de jeunes participants. De la maternelle, à partir de la grande section, jusqu’aux classes de troisième, chacun a participé dans la joie et la bonne humeur, encadré par les enseignants et l’équipe de vie scolaire de l’établissement.

Malgré la météo peu clémente, l’ambiance était au rendez-vous. Tous les élèves ont joué le jeu et supporté leurs camarades lors des diverses courses. Les parents étaient également nombreux à encourager les enfants sur le parcours et à assister à la remise des trophées.

Ce cross était l’occasion de renforcer les liens entre le collège et les écoles du secteur ainsi que d’initier un élan solidaire.

En effet, il était organisé au bénéfice des Restos du Cœur, chacun apportant ce qu’il voulait avant de prendre le départ de sa course. Les élèves ont été très généreux, les bénévoles des restaurants devant même retourner chercher des caisses devant l’afflux des dons.

Après la remise des trophées, chacun est retourné dans son établissement, se donnant rendez-vous l’année prochaine.

Article NR du 27/04/2018

Forum des métiers à Rosa Parks

Les élèves de 4e sont allés à la rencontre des professionnels 

5add2ed5489a45362b8b4597.jpg

(© Photo NR)

On est tous impliqué dans l’orientation, entendait-on vendredi, dans les couloirs de Rosa-Parks. Dans le cadre de Parcours Avenir, s’est tenu un forum des métiers au collège. Sous forme de « job dating » de vingt minutes, l’ensemble des élèves de 4e sont allés à la rencontre des professionnels. Chacun, muni de sa feuille de route, a abordé sept à huit professionnels afin « d’affiner sa connaissance des métiers et préparer au mieux son orientation post-troisième, voire choisir son stage de l’an prochain en fonction de cette journée », explique Nicolas Victor-Pujebet, principal adjoint. Ainsi que « développer l’ambition scolaire et donner un premier contact avec le monde professionnel », ajoute Najma Jaouadi, coordinatrice du forum.

Footballeur, avocat, boulanger, serveur, peintre, informaticien, ingénieur automobile, commercial, banquier, médecin ou encore youtubeur… Plus d’une cinquantaine de métiers, à travers neuf branches, ont été présentés aux élèves. « C’est très intéressant comme journée, j’ai pu me renseigner sur les orientations possibles pour devenir médecin », témoigne une des élèves.

Au total, plus d’une soixantaine de professionnels sont venus bénévolement partager ce moment. « C’est important car il y a souvent beaucoup de méconnaissances sur les métiers. Il y a un intérêt à orienter correctement dès la 3e, cela peut redorer la formation pour certains métiers », convainc Delphine Dupuis, chargée d’affaires. Selon Najma  Jaouadi, du côté de Rosa-Parks, les élèves ont tendance à s’intéresser au droit et à la justice.

(Article de la Nouvelle République du 23/04/2018)

https://www.lanouvellerepublique.fr/chateauroux/forum-des-metiers-a-rosa-parks 

Sciences : des collégiens géniaux !

5ad3f3ef489a457c038b4653.jpg

Soixante collégiens et une demi-douzaine de lycéens sont réunis pour le 11e concours C génial. Ils présentent à un jury le projet qu’ils ont élaboré depuis le début de l’année et qu’ils espèrent aller défendre en finale nationale, le 25 mai, à Toulouse. Parmi les douze équipes de collégiens, celle de Rosa Parks (Châteauroux) n’ira pas à Toulouse, un collège de Bourges ayant remporté cette finale académique.

« C’est vraiment un moyen efficace d’intéresser les élèves aux sciences, martèle Emmanuel Thibault, enseignant au lycée Vancanson, de Tours, référent du concours. D’une part parce qu’il s’agit de projets très concrets, transversaux à plusieurs disciplines, portant le plus souvent sur des thèmes qui sont dans l’air du temps. » L’enseignant cite en vrac l’aide aux personnes handicapées, l’environnement, la protection des personnes âgées etc. Un prix spécial du projet « au service des autres » sera d’ailleurs décerné au niveau national.

Les collégiens comme les lycéens doivent défendre leur projet devant un jury. Mais, au stade académique, ce jury désigne seulement le projet qui participera à la finale des collégiens. « Pour les lycées, c’est une commission nationale qui s’en charge. »

Catastrophe

Imane, Gaëtan et Anthony sont élèves de 5e au collège Rosa-Parks. « Nous avons eu l’idée de concevoir un abri d’urgence pour les victimes de catastrophes naturelles obligées de quitter leur maison », explique Anthony. Stéphane, leur professeur, est presque plus stressé que ses élèves, avant le passage du jury.

C’est la première fois qu’il emmène une équipe de ses collégiens au concours C génial : « Nous n’avons d’ailleurs pas eu le temps de régler un ou deux petits problèmes », confie-t-il discrètement. Les jeunes, eux, sont lancés et nous font faire la visite de leur abri d’urgence alimentée en électricité par des panneaux photovoltaïques, « ce qui permet notamment de faire fonctionner une pompe pour l’eau », précise Gaëtan.

La jeune Imane reconnaît : « Ce projet, ça donne encore plus le goût des sciences et si je peux, c’est ce que je ferai plus tard. » L’objectif du concours est ici pleinement atteint !



Article de la Nouvelle République du 16/04/2018


De l'Histoire aux Arts Plastiques en passant par les hiéroglyphes

Les élèves des classes de 6ème B et de 6ème E se sont initiés à la technique des hiéroglyphes façon "street art" sous la coordination de madame Snoussi et à l'initiative de monsieur Lanne.

20120109_161535.jpg

20120109_161504.jpg

20120109_161639.jpg

20120109_161614.jpg

20120109_161648.jpg

20120109_161629.jpg

20120109_161556.jpg

 

Journée "portes ouvertes"

5ac6c5c4489a45b3798b457a.jpg

La classe média suscite l’intérêt de plusieurs collégiens. / © Photo NR

Hier, le collège castelroussin Rosa-Parks a organisé ses portes ouvertes, une occasion pour présenter ses nombreuses nouveautés et exclusivités. La première se situe à quelques pas de l’entrée de l’établissement : la classe média.

Dans cette option, information et communication sont enseignées, mais c’est surtout de la pratique. « On fait réfléchir sur des sujets de société, on les fait réfléchir sur les médias, les fake news… Et on fait aussi des productions numériques », explique Rémi Launay, professeur de français.

> Un atelier artistique mêlant chant et théâtre. Mis en place durant l’année, cet atelier sera proposé dès la rentrée prochaine. « Les élèves écrivent eux-mêmes le spectacle. On veut les amener à se mettre devant un public. Le 4 juin, ces élèves joueront leur spectacle, à la salle Édith-Piaf », se réjouit Virginie Morisset, professeur de français.

> Une section crée pour les sportifs. En partenariat avec la Berrichonne Châteauroux Athletic Club, cette section propose quatre heures d’entraînement par semaine dans l’emploi du temps de l’élève. « Cela permet d’équilibrer l’emploi du temps entre le sport en fédéral et le travail scolaire. Et ainsi, de préparer dès le collège, des élèves qui ont une volonté d’aller plus tard dans des filières plus sportives », souligne Bréjaud Jean-Baptiste, professeur d’EPS. Le même système est appliqué avec Le Poinçonnet Basket, pour les fans du ballon orange.

> « Un parcours d’excellence ». Pour les troisièmes, plusieurs options au choix sont proposées : Concours national de la Résistance et de la Déportation, programme d’études intégrées (projet avec Sciences Po Lille), atelier scientifique (avec les lycées et l’IUT de Châteauroux), « J’apprends l’entreprise » avec la BGE Indre et classe média évoquée plus haut.

« Toutes ces options ont vocation à pousser l’élève à le préparer pour après le collège, voire après le lycée »,conclut Nicolas Victor-Pujebet, principal adjoint du collège Rosa-Parks.

Concours national de la Résistance et de la Déportation : travail réalisé par les élèves

- page 1 de 4